Le froid et la neige de janvier 2017 nous ramènent quelques mois en arrière, quand nous avons traversés les paysages enneigés de l’Est de l’Islande. Cela fait déjà 9 mois que nous sommes revenus, et tous les jours nous voyons apparaître des images sur nos newsfeed Instagram de personnes qui y sont ou y sont allées.

On se demande d’ailleurs si le pays ne va pas bientôt saturer de ce tourisme qui monte à une vitesse fulgurante. C’est un peu effrayant, et en même temps nous comprenons l’envie que créent ces paysages, cette terre incroyable.

Peu à peu, nous quittons les étendues de sable noir en direction de l’Est, où les villages et les fjords nous attendent. Bon, en réalité, c’est nous qui les attendons impatiemment 🙃. Nous longeons les glaciers du Vatnajökull pour rejoindre le village de Djúpivorgur. Le temps de prendre quelques clichés des bateaux et des jolies maisons, nous repartons sur la route qui nous plonge petit à petit dans les terres. L’altitude de plus en plus prononcée nous fait découvrir les premières neiges, les flocons, puis la route totalement enneigée, abimée par une météo difficile. Nous sommes passés d’un temps ensoleillé et presque doux, à un temps sombre, enneigé, glacial et où les conditions de circulations sont difficile même en Jimny. Tout cela en une heure à peine. La descente est ensuite longue et douce, jusqu’à ce qu’on aperçoive les hauteurs des fjords enneigés, d’un blanc éclatant sous le soleil. Nous arrivons bientôt à destination, complètement sous le charme de cette étendue de neige lisse sous nos yeux. Un paysage qui nous laisse sans voix, tant celui-ci a été différent sur notre route en l’espace de quelques heures.

2 thoughts on “Sur les routes d’Islande, partie 3

  1. Si j’avais rien qu’assez d’argent là tout de suite, je sauterai dans un avion direction l’Islande, à nouveau, tellement magique. Et puis maintenant j’ai très (très) envie de voir les glaciers ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *